S.A.I.P.P.M.D.E en images, encore

15 janv. 2018



Sûria (https://www.patreon.com/suria) cherchait des personnages pour s'entraîner à faire plein de sketchs, alors l'air de rien, on lui a filé un peu de Benedict histoire de compléter la collection ;)

Non mais ça avance bien

11 janv. 2018

 
 
Non mais... en fait là le recueil ça avance bien. Je sais pas pourquoi ou comment mais on en est à 15 textes là. Du coup... bah on  va tenter les 18, parce que, euh... je sais pas hein, tant qu'à faire... voilà voilà, c'était les nouvelles palpitantes, à bientôt pour d'autres aventures.

Un p'tit recueil

26 déc. 2017

Une image absolument pas kitsch, comme je les aime

(pour en savoir plus sur le pourquoi du comment, c'est )

En ce moment je finalise un petit recueil d'histoires courtes et nouvelles. Il contient actuellement 13 textes dont 2 petites nouvelles et 11 histoires courtes. Au final il contiendra peut-être 15-18 textes grand max.

Le dénominateur commun à tous ces textes est leur composante fantastique. Mais comme d'habitude on y trouve aussi (à plus ou moins forte dose) : de l'absurde, du second degré, des clichés malmenés, des gens blasés, des anti-héros, des gens qui parlent normalement, de la nourriture, des jeux d'écriture avec la narration, bref... on ne se refait pas.

"En avant vers le buffet gratuit enchanté ! "

Vous connaissez la terrible flemmite dont je suis malheureusement atteinte et à laquelle la science ne trouve pour l'instant aucun remède. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que plusieurs de ces textes sont de vieux textes, que j'ai ressortis histoire d'avoir moins de boulot à faire. Certains sont très antérieurs à Damien Loch. D'autres sont contemporains de son écriture. Et d'autres sont relativement récents parce que hein, bon, j'ai fait des efforts quand même aussi.

Mais je vous dis pas lesquels se rangent dans quel ordre, c'est plus rigolo.

J'aimerais bien (beaucoup) que ce recueil soit illustré. Mais je ne sais pas faire ça. Et il est peu probable que j'aie les moyens de payer les gens que je connais qui pourraient faire ça (Fabrissou, Maripo, je pense à vous quand même) mais on verra (ça peut être un stretch goal ?).

Voilà pour la base ! Et maintenant, qu'est-ce qu'il contient en détail ?

 Côté nouvelles 

Je ne sais pas si cette image est très adaptée, mais bon...

- "Des Aventures des Biauz Jardinz des Chambonchard" : une uchronie, qui se passe durant l'équivalent de la Renaissance mais dans un monde où Vercingétorix a vaincu César. Ce qui change 2-3 petits trucs. On y trouve beaucoup de barbus, des druides chelous, de la bossa nova et des buis taillés en moustache.


- "La Baie Aux Dragons": une histoire qui se passe en d'autres lieux et en d'autres temps, et où il faut sauver le monde. Mais que c'est pas facile. Parce que les gens, des fois, c'est un peu pénible.

Côté histoires courtes indépendantes


- "La Possible Fée du Warwickshire" : une aventure de la S.A.I.P.P.M.D.E  dans une pittoresque région de l'Angleterre albertine (uchronie où Albert est toujours là) où les accents chantent et où les pub sentent bons la saucisse grillée.


- "La Fille du Pêcheur et la Jonque d'Or" : un pastiche des Histoires Fantastiques du Temps Jadis où les gens n'ont pas de nom, sont souvent cruels, et ne devraient pas souhaiter n'importe quoi.


- "Lark&fils, jouets de qualité" : une petite histoire TRÈS raisonnable, parce que des fois faut arrêter de déconner (non). À la base c'était le 1er chapitre d'un roman finalement non terminé et dont j'ai jamais vraiment rien fait parce qu'être raisonnable en matière d'histoires, ça me fait pas rêver alors je me lasse vite. Ce roman en était à un stade tellement pas finalisé que j'avais même pas les prénoms des personnages (ils s'appellent encore "A. B. C" etc. mais on va remédier à ça avec vous).

Côté histoires courtes dans un même univers

(j'ai pas trouvé d'image qui colle mais vu que ça parle souvent de bouffe...)

- "L'extractrice de démon"
- "Les trois princes"
- "Confidences du soir"
- "De vieilles connaissances"
- "Un courrier des montagnes"
- "Une très grosse troupe"
- "La tourelle des archives"
- "Le maître épéiste d'Haugumar"

Tous ces textes sont extraits du même roman. Il s'agit d'un roman med-fan... mais pas tant que ça en fait. L'histoire se déroule dans un archipel où un peu tous les états/fiefs sont petits, fiers et hyper chauvins, avec en plus une opposition entre la culture des côtes (la meilleure) et celle du centre des terres (la meilleure aussi). On a différents persos principaux : un aspirant maître épéiste complexé, une baronne d'un minuscule fief décidée à le faire connaître, une ex-taularde douée-en-occultisme-mais-bon-faire-de-la poterie-c'est-bien aussi... bref.


Je vous fais pas rêver là, très clairement parce que mes intrigues ne font pas rêver : enjeux perso, pas de personnages héroïques admirables ou merveilleux... La grande histoire qui dépasse (voire terrasse) les héros, c'est pas ce qui me passionne. Je préfère "plein de petites histoires" à échelle des personnages ainsi que les rapports entre les personnages.

Les 7 premiers textes sont des chapitres extraits du roman qui forment un peu une unité (je sais pas dans quel ordre je les mettrai). Le 8e est un texte à part, une anecdote de jeunesse d'un des personnages principaux.

Pour le contexte de ce roman, même rengaine que pour la précédente petite histoire : Je me dis un beau jour que bon, ce serait bien que je fasse quelque chose de propret et un peu plus classique, merde à la fin. Alors tiens, et si on faisait de la fantasy épique avec des héros honorables et rebelles ballotés par le destin, face à une menace très très vilaine d'un gros méchant, pis où personne ne ferait caca et où tout le monde parlerait comme au 19e tout ça, hein, allez ?

"Et que s'appelerio La fraternité Écarlate des Songes d'Arkellion. Ah ouais et je vais mettre une fille en cuir badass aussi, caractérielle, et un héros un peu naïf mais beau et courageux, fils de forgeron. On a encore jamais fait ça."

J'ai donc testé le classique, au moins dans l'écriture, en partant d'une histoire vaguement med-fan dont j'avais le squelette de côté. Ça marchait (ça marchait même sur les fans de fantasy classique, l'exploit). Mais ça me plaisait pas du tout (la tristesse...)  alors finalement, hop ! Petit coup de karsher et j'ai plutôt fait un truc à mon goût, sinon j'aurais jamais eu le courage de terminer.

Du coup je ne sais plus bien si on peut appeler ça de la fantasy. Or c'était déjà pas très médiéval. Bref je sais pas quelle case est la bonne pour ranger le machin. Mais ce qui est sûr, c'est que ça sera jamais publié par un éditeur. Même en autopublication, je suis pas sûre que ça marche (c'est pas vraiment la formule d'un best-seller...).


Mais moi j'aime bien, et puis hein, flemmite tout ça, alors je vous en file tout plein, voilà. Et je culpabilise pas trop parce que y'a forcément d'autres gens qui peuvent aimer ce genre de trucs (à part ma meilleure amie je veux dire).

Bon bah voilà, je crois que vous avez tout là. Des questions, j'ai oublié un truc ?

Sources des images : Giphy& Pixabay

Introduction, vous pouvez zapper, c'est du rab

22 déc. 2017


Il y a 2 ans j'étais motivée pour sortir la suite Damien Loch en auto-publication. Mais j'avais pas de sous et j'osais pas trop me lancer comme ça. Je m'étais donc dit que j'allais commencer par un crash test avec un projet plus petit.

J'étais partie pour ressortir quelques vieux textes, les coller à côté de nouveaux, et emballer le tout dans un recueil d'une dizaine d'écrits. Comme ça, je testais ces histoires de "trouver un imprimeur" "voir comment ça se gère avec les impôts" et "ne pas se faire entuber par La Poste" (les bases quoi).

J'ai écrit 5 ou 6 textes hyper rapidement. J'ai pas compris.



Et puis finalement, il s'est passé plein de trucs qui ont mis le projet en pause. En plus, je culpabilisais un peu de bosser sur un truc alors que pendant ce temps, bah j'avions toujours point de sousous (à ne pas confondre avec les Soussous, un peuple mandigue d'Afrique de l'Ouest originaire du Mandé).

Très lentement j'ai donc dépoussiéré un texte par-ci, écrit un texte par là, entre deux insomnies... Et pis à l'automne là, je me suis dit que hey, mais en fait on était  à 13 textes ! C'est quand même pas mal ! Genre plus qu'un ou deux et on pourrait presque en faire un vrai truc.

Il est donc officiellement temps de parler en détails du projet, qui n'est plus une chimère mais bien réel, comme cette odeur immonde de fromage décomposé dans le frigo. Alors zou, on fait ça la prochaine fois, là faut que je passe le frigo au lance-flammes. Bisous.