Aux origines du poulpe

8 août 2013

Lors de la première séance de dédicace aux Caves Alliées j'ai amené un p'tit poulpe en peluche au sourire jovial, histoire de dédramatiser. En effet, quand on regarde la couv' comme ça, on peut se dire : "Hmm, c'est dark" :
"Hmm, c'est dark."

Mais grâce à l'ajout du poulpe, on a soudain une toute autre impression et on se dit que ah non en fait :
"Ah non en fait"

Bien sûr, j'ai pris un poulpe mais j'aurais aussi bien pu prendre un carré de tofu ou Shirley :
  

Ou le chien de Colombo, ou une passoire :
  

Mais notez cependant que si différents accessoires auraient très bien pu faire l'affaire, il convient tout de même de les choisir avec un minimum avec soin. La passoire ou le chien de Colombo n'expriment pas forcément un message très clair, et on pourra douter de l'efficacité du bandeau de Jack Sparrow :
"Hmm... qu'est-ce qu'elle essaye de me dire ?"

Veuillez enfin prendre garde à l'utilisation de certains accessoires choisis à la légère et dont l'association avec votre ouvrage risque d'être quelque peu malheureuse :

Donc:
- aucun rapport avec Lovecraft (je n'ai pas du tout le réflexe mental "poulpe= Cthulhu", pas plus que "chauve-souris = Chtulhu, et donc... Batman est Cthulhu" :o ? Enfin bref ^^).
- aucun rapport non plus avec le mouvement steampunk (idem ici, absence totale de lien poulpe=steampunk dans ma tête, pas plus que poulpe=Jules Verne, ou kraken=pirates).
- aucune attirance particulière, ni passion pour les poulpes.

J'ai juste pris l'habitude après la séance aux Caves de ramener la peluche aux autres dédicaces. Et au moment de devoir illustrer un peu le blog, je me suis dit que ce petit poulpe serait pas trop chiant à dessiner donc je l'ai choisi pour animer un peu les textes. Du coup, il est devenu la mascotte du blog, sans qu'il y ait un message particulier à ça. Valà valà.