Surprise du solstice pour de vrai

27 déc. 2014

ENFIN !

Après des jours d'attente et de doutes, la voilà, votre surprise du solstice, totalement honteuse et artisanale. Survivante de l'enfer, comme Ken.

Tout ça c'est grâce à Cyril ! Alors confiez-lui vos travaux, il est doué et gentil et il a des gaufres sous le mulet : https://www.facebook.com/cbeaufort3d




La surprise est, mais vous pouvez aussi cliquer sur Poulpy ci-dessus.

Un jour peut-être

26 déc. 2014


Bon. Elle est pas loin votre surprise. Elle devait être finie pour le 24, c'était bien parti pour, et puis un logiciel vicieux a décidé que non, d'abord.
Donc elle était prête le 25, après sueur et fatigue, et alors le logiciel vicieux a appelé son cousin, l'autre logiciel vicieux, qui a décidé que ça ne se passera pas comme ça, et que surprise finie ou pas, elle ne bougera pas du 1er logiciel vicieux, c'est tout.
Alors ben euh, on est parti dans le froid et la neige demander de l'aide. Voilà voilà... on attend....

On fait ce qu'on peut ma bonne dame

23 déc. 2014

Plus je bosse sur votre cadeau de Noël et plus j'ai honte. Mais bon, c'est comme ça, c'est trop tard en plus.


Le bon côté des choses c'est que vous aurez d'autres cadeaux à Noël, comme une PS4 ou plein de bouquins, ça compensera.

Et tout et tout

21 déc. 2014

Ho ho ho, mais c'est le solstice là !

Et du coup, je vous ai préparé un cadeau spécial solstice ! Mais comme les cadeaux, c'est à Noël, va falloir attendre Noël. Voilà.



Et joyeux solstice !

Surrounded by Deep Ones, awkwardly feeling well...

13 déc. 2014

Ah bah, ça... j'ai oublié novembre. Bon, ben, bon.

Surrounded by Deep ones, awkwardly feeling well...


Et sinon : demain, prestation des Deep Ones au Dernier Bar Avant la Fin du Monde vers 18h, au programme : lectures et accompagnements musicaux ! Je lirai un p'tit inédit et puis je ferai dzoing dzoiiing.



M'en voulez pas, c'est Halloween

31 oct. 2014

C'est Halloween, petite descendante de la fête du nouvel an celtique (Samhain et ses mille et une orthographes). Youpidou.

La photo de la classe

Si je vous en parle, outre le fait que j'aime bien les fêtes en général (on met de la déco kitsch, on mange plein de trucs, on marque une saison ou un autre et ça rythme...), c'est parce que cette fête a un petit côté particulier. Pas simplement parce qu'elle se situe à la meilleure saison du monde qu'est l'automne (ce ne sont pas les romantiques du XIXe, et leurs détracteurs, qui me contrediront), notons bien.

Mais comme vous le savez sans doute, c'est une fête qui originellement marquait un moment particulier où la frontière entre notre monde, et le monde de... on sait pas trop quoi (les morts, les esprits, les tartes au potiron... en gros) s'amenuisait voire disparaissait (je n'ai pas d'outils de mesure pour calculer cette information dans le détail). Et on la fêtait pas forcément le 31 octobre pile poil et y'a des histoires de lune et bon,  je m'éloigne de la raison pour laquelle je vais réussir à faire du blabla ET à parler de Damien Loch.

Samhain, Halloween, c'est une fête où la porte entre un monde et un autre est ouverte. C'est la fête de la porte spécial Damien Loch quoi, the door, c'est-t-y pas génial ? C'est LE jour officiel où je perds toute originalité avec ces histoires de gens qui vont d'un monde à un autre, et qui sont trop has been parce que les celtes qui avaient trop le swagg le faisaient avant eux, loosers.

Voilà. Après, on va dire c'est pas le même monde, tout ça, je vais dire tout à fait, donc mes persos ont le swagg aussi ok, et on est tous contents, tant mieux c'est la fête.

Je m'en vais mettre un petit coupe-courant d'air sous la porte. Potoyö

M'en voulez pas, c'est un blog

20 oct. 2014

Hej ! Ça alors, je viens sur ce blog ! Je n'ai rien de neuf à raconter depuis fiou lala, mais bref, je sais qu'il faut se forcer. Et un jour je serai grande et forte. En attendant, je m'entraîne. Donc, on disait, raconter des choses.

Nous sommes le 20 octobre et nous fêtons la bataille de Coutras, la journée internationale du contrôleur aérien, et plein de saints catholiques obscurs tels Acca de Hexam, Orora, et Sindulphe de Champagne. Avis aux parents qui souhaitent donner un prénom rétro-vieillot à leur enfant (et vous êtes nombreux), faites fi des Jules, Léon ou Louis et adoptez Sindulphe, un prénom qui a de la classe et fera une belle concurrence aux innombrables Théo, Yanis et autre Mathéo ou Nolan contre lesquels vous meniez votre lutte avez brio.


Quelques belles éclaircies sont à prévoir sur la moitié nord de la France ainsi que de possibles pluies épaisses, dans la moitié sud un ciel voilé mais serein sera sans doute attendu, ainsi que des éclaircies et des nuages, ça dépend d'où vous habitez. Sauf la Corse qui fait jamais rien comme tout le monde, à commencer par le saucisson, et qui sera sous le soleil. Enfin, je veux pas dire, mais il fait super beau dans la Creuse, région également rebelle s'il en est.

À part ça, je suis joie et contentement depuis que mon frère a obtenu une dédicace de J.P. Nishi :

Joie et contentement, joie et contentement, joie et contentement... (je ne suis pas Nuki, Nuki c'est le chien. Comme Indiana)

Pfffiou, ce fut un bel effort et maintenant je vais aller manger pour reprendre des forces.

Prochainement sur vos écrans peut-être j'espère je prie j'ai offert un coussin en poils de shiba au Bouddha

16 sept. 2014

Hej, encore des nouvelles ! C'est fou ça !

Alors, tandis que je fermente dans mon canapé, qu'un カステラ / kasutera (dont le goût ne sera pas fidèle à ma mémoire, je le sais) cuit au four, et que mon dos liquéfié se mêle à un gros coussin moite, je me disais : il faut que je leur dise sur quoi je travaille m'amuse en ce moment, on ne sait jamais, des fois que ça les intéresse.

Aussi, voilà :
Cette image n'a presque rien à voir

- Je bosse actuellement sur un projet de webcomic (ça fait quelques posts que je place stratégiquement ce mot). Je ne ferai pas le dessin hein, je ne suis pas cruelle. C'est Orpheelin qui s'y colle. Pour le "de quoi ça parle" eh bien c'est l'histoire d'une pauvre hère, dijonnaise de son état, qui se retrouve (sans comprendre) projetée dans un étrange univers : le Japon des shôjos. Oui, voilà, j'ai concocté ça sans renifler de la colle à bois, naturellement, un beau jour.
Mais si le projet longtemps est resté à l'état de "haha ouais ça ce serait rigolo..." dans ma tête, il semble qu'il prendra forme pour de vrai, un jour. Ouais. Comme ça là. Je sais pas, c'est pas sûr-sûr (tout peut arriver) mais je bosse quand même dessus en ce moment. Il y a des scènes avec des escaliers, des scènes avec des lunettes, des scènes avec des donuts qui font peur, enfin bref, tous les classiques.


- J'exhume un p'tit conte écrit y'a fiou-la-la pour un projet de livre illustré pour une Japan expo prochaine ( et que dedans y'a les illustrations dela talentueuse Mariposa-Nocturna ):



- J'avance doucettement un roman-feuilleton steampunk (une équipe d'enquêteurs sous doués qui travaillent sur le paranormal). C'est pas pour ma meilleure amie que je l'écris celui-là, c'est pour Elyra à la base (dans l'idée, après elle n'est pas obligée de le lire) donc autant dire que c'est quelqu'un de radicalement différent, et si je me retiens difficilement de mettre de l'ironie elle est plus discrète, et l'héroïne est jolie-gentille-choupette, et le héros gentil-joli-choupet, enfin bref : j'ai fait des efforts pour que ça soit pas caca, même le texte des fois est joli-gentil-choupet.
"Ne suis-je pas joli, gentil et choupet ?"

Voilà, c'était les news, bonne fête de la lune à tout le monde, si vous avez la chance d'avoir des yue bing ou des dangos sous la main, profitez-en pendant que je me rabats sur mon gâteau raté maison.

Ce blog commence de plus en plus à ressembler à un vrai blog, bientôt je posterai sans doute des photos de shiba dessus.

Edit : en ce moment je n'ai pas de tablette ni de stylet alors je ne mets plus de poulpe ou quoi, mais parce que c'était trop triste, j'ai rajouté des images et des infos utiles et des gens et tout.

Le mystère de la dédicace du Gibert Joseph du Ve

4 sept. 2014



Bon, ça ressemble au titre d'un roman policier mais ce n'est pas du tout le cas. 

Figurez-vous qu'il y a de ça... mhmm... bah, un bout de temps, je décidais d'aller me balader innocemment dans le Gibert Joseph du Ve (vous avez au rayon littérature un vendeur qui a des super t-shirt, genre un peu comme ceux de Mathieu Guibé, mais bref). Pom-pom-pom...
Voyant mon bouquin dans un coin, petite galopinette que je suis, le regard rusé du fourbe auteur enclenché, niant les perfides caméras de surveillance, j'ai rapidos griffonné une dédicace à la con sur un bout de papier que j'ai ensuite glissé, tout aussi sournoisement, dans l'exemplaire. 

Mon méfait accompli, je me suis éloignée, les mains dans le dos, feignant de m'intéresser à un exemplaire des Aphorismes de Zürai, appliquant ainsi consciencieusement les célèbres conseils de drague pour lever de l'étudiante en Lettres (nombreuses d'une manière générale, et plus particulièrement chez Gibert), avant de me rappeler que je n'avais aucune raison logique de faire ça. L'influence pernicieuse des médias sans doute.

Je n'ai pas souvent l'occasion d'aller chez Gibert, en général je vais plutôt chez StarPlayer, Apoum Bapoum et pis s'il fait très chaud je vais aussi chercher une glace, et voilà. Depuis, reprenant cette routine, je ne sais donc pas ce qu'est devenue la dédicace. Je doute que les employés de chez Gibert s'amusent à feuilleter les livres pour retirer des p'tits mots aussi chibi kawai mais bon... le mystère reste entier.

Si jamais vous en avez des nouvelles.. ;)

EDIT : Hey ! La dédicace a bien échoué à une lectrice qui a acheté le livre !! Trop chouette !! C'est grâce à Elyra que j'ai découvert la nouvelle, c'est "une page s'ouvre" qui est tombée dessus : https://www.facebook.com/unepagesouvre/photos/a.1480758878833912.1073741828.1477726855803781/1494106304165836/?type=1&theater

Eh oui. Incroyable. Tout ça, tout ça.

21 août 2014

Bon, alors, les nouvelles. 

Damien Loch est à la recherche d'un nouvel éditeur (donc si votre papa est éditeur...).

Pendant ce temps, le tome 2 se construit doucettement, tandis que j'écris d'autres trucs. Non mais, c'est normal. Paniquez pas. Ça m'évite les pages blanches et les crises d'écrivain démotivé qui regarde tristement le vide, s'abandonnant finalement dans le Strohrum. Quand je butte sur une histoire, ben j'en écris une autre. Ça doit être lié à ma nature procrastineuse : je ne fais jamais aussi bien quelque chose que quand je la fais pour éviter d'avoir à faire autre chose. 
Par chance, je n'ai pas besoin de trop sortir d'une activité donnée. Donc je peux rester dans le cadre de l'écriture, juste que je change de roman/histoire et c'est reparti pour un tour. 

À petite échelle, ça fonctionne aussi au sein d'un roman ou d'une histoire. Si je butte sur un passage, c'est généralement que je n'ai pas vraiment envie de l'écrire, qu'il ne m'intéresse pas. En revanche, il y en a un juste après qui est vraiment celui que j'ai envie de raconter. Alors bon, je saute le machin qui me motive pas, et j'écris directement celui qui me plaît vraiment. Quand je ne suis pas intéressée pour écrire un truc, c'est qu'en général il n'est pas nécessaire. L'info, le fond, ça peut l'être, mais la forme, carrément moins... et puis on n'est pas non plus obligé de tout dire et comme je suis la première à ne pas aimer quand on m'en dit trop... bref. Et quand cette astuce ne marche plus (que je me retrouve juste à écrire des notes pour plus tard et à ne rien rédiger), ben je passe au niveau supérieur : le changement de roman. Si je fais ça + des p'tits machins à côté (des costumes, de la musique, etc.), pas de problème, j'ai toujours un écrit en cours.

Vous avez vu ? Je vous raconte de vrais trucs, comme vous m'avez demandé. Et c'est même pas pour me faire pardonner tous ces pauses sans nouvelles, parce que je sais que vous êtes pas nombreux ici donc hein, on va pas faire comme si c'était la misère dès que le blog n'était plus à jour.

Pour continuer sur ma lancée, je vous raconte ma vie. Comme ça là. Hop. Après avoir enchaîné plein de trucs à faire sans vraiment me poser, je profite actuellement d'être dans des sortes de, euh, vacances, pour sautiller comme un boeuf charolais par-dessus des souches rigolotes, telles ce Cthulhu-ent :


Si, si, elle est rigolote

Et pour prendre 5 à 6 kilos (je ne connais pas exactement  la valeur calorique des spécialités locales, comme ce pâté de patates
Spécialité à laquelle les autochtones ont jugé bon d'ajouter une couche de farce à la viande au cas où on aurait froid l'hiver prochain. )

Je serai de retour très prochainement. Tout à fait.

Une interview "grand n'importe quoi" de Damien

25 juin 2014

Parce que parfois la vie est dure et a goût de durian fermenté, il faut se changer un peu les idées et faire n'importe quoi avec ses personnages. Aussi, et comme ça fait un peu d'animation, je partage avec vous une brève "interview" de Damien réalisée sur DeviantArt (oui, certains noteront l'ironie de choisir de poser des questions personnelles à ce personnage-là, mais bon, sur DeviantArt je parle essentiellement d'un autre de mes bouquins alors ça change).

Le principe était de répondre à des questions toutes faites (c'était un meme :p), mais pour des soucis de cohérence (et il ne s'agissait que de cela bien sûr) j'ai dû en rajouter certaines. Je crois avoir initié un modeste mouvement. Youpidou. Et zou, voilà le lien :

http://arumorahe.deviantart.com/journal/Tagged-Damien-Loch-portrait-ou-presque-463108632

>>>Et pour ceux qui ne supportent pas de faire trop de clic, voici un copier-coller :

:-? (Confused) QUESTIONS DE BASE:

COMMENT VOUS APPELEZ-VOUS  ?

Je m'appelle Damien Loch. J'ai eu d'autres noms, mais je crains que vous ne soyez en mesure ni de les comprendre, ni de les retenir, alors vous m'excuserez si je fais au plus simple. D'autant qu'il y en a certains qui m'écorchent les oreilles.


VOUS PENSEZ À "POHPO SHAYO", C'EST ÇA ?

Non. Je ne m'appelle pas comme ça, je ne me suis jamais appelé comme ça, et tenez-vous vraiment à ce que je révèle à tout le monde que votre deuxième prénom est Guiltrude ?


VOUS VENEZ DE LE FAIRE


...Diable, que je suis maladroit.


QUEL ÂGE AVEZ-VOUS ?

C'est difficile à estimer. Pour cette vie, je dois avoir près de 137 ans mais il m'est arrivé de faire des pauses dans des lieux où le temps ne s'écoulait pas comme chez vous et je l'ai à peine vu passer.


137 ANS ? HAN  ! MAIS VOUS ÊTES UN VAMPIRE COMME DANS TWILIGHT ???

Tout à fait, d'ailleurs je vais bientôt me mettre à scintiller et comme j'ai horreur de faire ça en public, vous m'excuserez si je dois quitter la pièce pour rentrer chez moi me cacher sous une couette... Au revoir.


PARDON, JE NE VOULAIS PAS VOUS VEXER, VOUS POUVEZ VOUS RASSEOIR. VOUS N'ÊTES PAS UN VAMPIRE DONC ?

Non.


NI UN ELFE ?


Ni une tortue, ni un arbre. Mais je fais plutôt bien les gratins dauphinois, je ne sais pas si ça compte dans votre échelle de valeur.


QUAND ET OÙ ÊTES-VOUS NÉ(E) ?

Je suis né beaucoup de fois et à de nombreux endroits. Si c'est la première fois qui compte, le mieux que je puisse répondre est "il y a trop longtemps" et "on ne sait pas trop où". Mais si l'on parle de ma vie actuelle, ma dernière naissance remonte au mois de février 1876 et a eu lieu non loin d'Arvayheer dans la province d'Övörhangay.


HA HA ! ENCORE DES PAUVRES NOMS MED-FAN PLEIN DE DOUBLES VOYELLES, DE "H" ET D'ACCENTS POUR FAIRE GENRE !


Sachez avant tout chose que je ne tenais absolument pas à mettre en avant votre effroyable inculture en vous citant des noms lieux de votre propre monde. C'est par le plus grand des hasards que je suis né dans le centre de la Mongolie et je pensais que vous seriez assez familier avec votre propre monde, ou au moins assez instruit, pour savoir tout de suite de quoi je parlais.


BON, JE VAIS PASSER AUX QUESTIONS SUIVANTES, HMPPPFFF...


:-? (Confused) QUESTION FAMILLE :

QUI SONT VOS PARENTS ?

Vous m'excuserez de ne pouvoir répondre, c'est un sujet tabou dans ma culture.


AVEZ-VOUS DES FRÈRES ET SŒURS? ET SINON, AURIEZ-VOUS VOULU EN AVOIR ?

Non, et je ne crois pas.


QUI VOUS A PRIS DANS LES BRAS EN PREMIER ?

La première personne qui nous prend dans les bras, vous voulez dire comme la sage-femme ou le vieux barbu de la tribu qui aide votre mère à accoucher ? Celui qui a un peu de bide ? C'est curieux comme question en tout cas je ne saurais vous répondre, je ne me rappelle pas de mes premiers instants.


EST-CE LA PERSONNE QUE VOUS AIMEZ LE PLUS AU MONDE ACTUELLEMENT ?

J'en doute fort. Vous imaginez ? "Ah, ce sacré vieux barbu... quel souvenir impérissable il m'a laissé !"


:-? (Confused) QUESTION NOIRES :


DE QUOI AVEZ-VOUS PEUR ?

D'un informe souvenir d'enfance. Tout est flou et noir et soudain apparait un gros et vieux barbu qui... Je vous sens sceptique.


DE QUI AVEZ-VOUS PEUR ?

Si je vous dis que c'est d'un vieux et gros barbu, vous allez bouder.


PLONGE(E) DANS LA SOLITUDE, A QUOI PENSEZ-VOUS ?

Savez-vous combien il est difficile de faire construire un abri de jardin de nos jours ?

VOTRE PIRE SOUVENIR ?

Le jour où j'ai reçu cette satanée lettre de la mairie comme quoi les mesures pour mon projet de cabanon n'étaient pas réglementaires...


VOUS HANTE-T-IL ENCORE ?

Tous les jours. Je ne sais pas comment je vais m'en sortir.

:-? (Confused) QUESTIONS TENDRESSE :

DANS LES MOMENTS SOMBRES, QUI VOUS CONSOLE ?

Moi-même.


COMMENT FAIT-IL/ELLE 

Je me prépare un petit chocolat chaud, si possible avec un fondant de beignet frit à la pomme (bien moins gras que les beignets classiques) saupoudré de sucre, je mets de la musique et je me raconte une histoire avant de prendre un bon bain.


EST-CE LA PERSONNE QUE VOUS AIMEZ LE PLUS ?

Vous avez conscience que si je dis "oui",  on va encore me voir comme un vilain égocentrique narcissique misanthrope. Ce que je ne suis pas du tout. Du tout. Jamais.


QUE FAITES-VOUS AVEC ELLE POUR PASSER DU BON TEMPS ?

On s'installe moi et moi en tailleur au pied de mon lit, et on se fait les ongles ou on se brosse les cheveux. Parfois on va cueillir des fleurs en chantant à travers champs.


QUI SONT VOS MEILLEURS AMIS ?

C'est très, très difficile à évaluer.


QUEL EST VOTRE MEILLEUR SOUVENIR?

C'est très, très difficile à évaluer.


:-? (Confused) QUESTION AVENIR:

QUEL EST VOTRE RÊVE ?

Totalement irréalisable. Peu digne d'intérêt.


SOUHAITEZ-VOUS VOUS MARIEZ ?

Est-ce que ça vous vexe si je ris beaucoup, et très fort ?


VOULEZ-VOUS AVOIR DES ENFANTS?

Tabou culturel. Rappelez-vous.


VOUS PROJETEZ-VOUS VRAIMENT DANS L'AVENIR?

Vraiment ? Uniquement le samedi en fin de matinée. J'aime faire les choses bien.            

Y'en a qui dessinent bien

23 mars 2014

Anaël la théière m'a dessiné la robe que Lynn porte lors de la soirée costumée fin de siècle (et début). Oui il est doué et oui il s'appelle la théière, ce sont des choses qui arrivent.

J'aime bien en tout cas, et ça tient la route alors je la partage avec vous :


Alors, alors, ça vous plaît-y ?



Alice Dufeu, des dessins tout plein

14 mars 2014

Hey, t'aimes-tu ça les dessins chouettes (et de chouettes d'ailleurs, des fois...) et tout ? Eh bien paf :


C'est une amie de bon goût (hein Marie, on ne niera pas) qui m'a permis de découvrir cette illustratrice de talent. Et oui, ceci est une feinte pour mettre le blog à jour sans pour autant poster d'avis et autres réflexions. Tout à fait. Mais bon, depuis le temps hein, on se connait, il n'y a aucun mérite à m'avoir démasquée. Moult bisous.

L'avis de Lily au Pays des Livres, et des réflexions sur mes romans qui font dodo

3 mars 2014

Ce blog est décidément très vivant, regardez-moi ça, hop-là, encore un avis !

Il date un peu en fait, mais je ne l'ai découvert que tout récemment. J'ai rencontré Aurélie aux Imaginales, c'était le 1er salon que je faisais et je ne savais pas trop comment parler du bouquin, alors chacun avait sa version bancale... et les gens sont repartis dans le néant et... voilà. Mais en fait non ! Certains ont résisté au néant et m'ont écrit ou, comme Aurélie, ont fait une vidéo. Eh oué, rien que ça, alors hop c'est parti :) (je suis à la fin) :


J'avais dit que les retours souvent me faisaient penser à des points qu'il pourrait être intéressant de venir développer ici à l'occase. Mais si.

Et... je l'ai jamais fait. Je savais pas trop où faire ça, ni trop quoi dire, j'avais plein de vagues idées de trucs à développer en tête et puis pouf, c'était l'heure du goûter et j'oubliais. Alors là, je profite que l'un de ces points refasse surface grâce à Aurélie, et que j'ai pas faim du tout, pour me botter le cul et faire comme promis mon "petit point qui sert à rien mais voilà c'est fait".

Il y a un détail marrant qui revient donc, et qui se décline dans plusieurs retours de lecteurs. Ainsi on croise régulièrement :
- ceux qui n'ont pas compris les trucs pas compréhensibles, ont été gênés par la structure déstructurée, me donnent dans la vingtaine et qui du coup se disent : "c'est pas bien construit ni bien clair, l'auteur manque de maturité" (vu comme ça, c'est un peu mon "1er roman", cqfd).
-ceux qui n'ont pas compris les trucs pas compréhensibles, ont été gênés par la structure déstructurée, me donnent dans la trentaine et qui du coup, se disent : "c'est pas bien construit ni bien clair, l'auteur est un peu fou" (avec sa variante "l'auteur se fout de not' gueule")

(Ok il y a aussi la catégorie de ceux (me demandez pas comment) qui ont compris les trucs normalement pas compréhensibles, et que la structure en bordel n'a pas gênés, mais bon, c'est moins drôle.)

Voilà, c'est le petit détail que je trouve rigolo :) !

Bon, mais comme je vois que vous êtes déçus ("tout ça pour ça :o?!") je vous dévoile mon 2e effet "Prrrt, rigolo" et qui est lié à ce détail. Qui ne marche que dans ma tête.

La 1ère chose à laquelle je pense quand on dit "C'est son premier roman" c'est  : "Bah ? C'est pas le 1er du tout O_o". Ben si, c'est le 1er publié. Plus précisément, le 1er et seul à avoir été envoyé (suite à des hasards et à la motivation forte de Véronique). Sinon il aurait dû rester comme les autres : un petit ramassis d'histoires créées pour mon bon plaisir, et celui des potes (sauf que là c'était plus restrictif : mon plaisir et celui de Anne).

Du coup, ça a été lui, comme ça aurait pu être un autre. Or, c'est vraiment marrant de se dire que c'est mon roman le plus bordélique, cryptique, décalé, hors-norme et le plus "Allez, rions un peu mais avec tout ce qui passe, on s'en fout y'a pas de public ! Celui-là il ira jamais sur un forum..." qui a été publié en 1er :D

Qu'est-ce que ça aurait donné si ça n'avait pas été le cas ? Je ne sais pas si j'ai envie de savoir... Ceux plus propres je ne les trouve pas aussi intéressants (même s'ils ont leurs fans qui les préfèrent largement à Damien Loch, snif). Ils sont moins naturels, private joke, et avec eux j'ai dû penser à un lectorat (même restreint), je me suis moins lâchée dessus.
Oui, ils sont classico-français, comme tous les romans quoi, avec une histoire qui avance, des persos qui la servent, des explications disséminées dans les échanges/pensées... (qu'est-ce que vous croyez, moi aussi j'ai gardé mes cours de méthodologie et de scénarisation, eh, pas folle) et avec la dose d'ironie légale pour que je puisse écrire sans me pendre. Ok. Mais bon. En les écrivant, je ne me suis clairement pas autant amusée à faire... tout ce qui ne se fait pas (quand même pas, mais on se comprend^^).

Les autres romans, je les aime bien aussi hein, et c'est pas parce qu'ils sont un peu plus clairs qu'ils sont pas space aussi. Avec des moments d'inaction pensive comme vous les aimez pas, des p'tits rien qui servent à rien... bref, je sais pas si ça serait publiable (et je me disais ça pour Damien aussi...). Ni si j'en ferai quelque chose un jour. Le plus mainstream de tous, je crois que c'est le dernier qui n'est pas fini, j'en ferai peut-être un machin (un manga ?).

En attendant, je préfère un truc bordélique mais honnête, à quelque chose de trop rangé qui ne me ressemble pas, c'est aussi pour ça que j'ai plutôt envie de continuer Damien Loch et de passer à d'autres projets tout aussi barrés, que de revenir à du classique. Dans la même lignée, mais sur un autre thème/univers, y'aura peut-être bien un webcomic un peu allumé en projet... hum hum...

L'avis de Christine

28 févr. 2014

Mais c'est que ce blog est bien mort... vite, sauvons les apparences avec un nouvel avis !

Christine, qui vit hélas loin des librairies faites de pierres, de bois, ou de sang des libraires, a découvert Damien Loch grâce à Chapitre.com et a eu l'idée saugrenue de l'acheter, comme ça, sans avoir peur. C'était audacieux et je suis la première à reconnaître le choix périlleux (je vous mens pas sur la marchandise) mais pour le coup, il semble que l'alchimie ait bien pris (et heureusement pour moi, Christine est patiente). Maintenant je vous laisse parce qu'il faut que j'aille danser de joie dans le jardin bêtement. Oui il grêle mais bon, c'est un détail.



"Bonjour, 
Je viens de terminer Damien Loch, en e-book justement. Je n’ai pas pu le lâcher pendant 2 jours jusqu'à la fin. Il est vraiment génial !! Caustique, de l’humour à chaque page qui nous pousse vers la suivante. Un petit bijou hors du commun et c’est tant mieux ! Une héroïne solide qui ne se laisse pas démonter (pour mon plus grand plaisir !), un Damien Loch qui nous emporte comme un tourbillon dans sa vie (je lui colle littéralement aux basques! LOL); une suite semée tout le long du livre qui ne peut que m'ouvrir l'appétit pour la suite et que je brûle de découvrir !! Mystère, actions : équilibre parfait. J'ai accroché dès les premières pages, (ce qui pour moi est rare), je n'ai pas refermé le livre en me disant, moins d'action cela aurait été mieux, ou moins de mystère, ou plus... Non, en le fermant je n'avais qu'une seule idée en tête : Mon Dieu vite la suite! 
Je trouve que le récit fourmille de pistes à suivre, comme le petit poucet ! Il y a tellement de pièces à mettre bout à bout ! Par ex le chat épervier et le pendentif épervier... Là mon cœur a fait boum ! 

Je suis rentrée dedans à fond, je me suis laissée emporter, tous les personnages me plaisent. Des récits équilibrés qui me titillent les neurones et dont je n'ai pas envie de sauter des passages entiers, c'est rare! J’ai passé un moment de lecture enchanteur ! J’ai vraiment vraiment aimé !!!!  Je suis certaine que le 2 tome sera un régal ! Ce sera le dernier tome ? Parce que j'ai l'impression qu'il y a tellement matière a développer qu'il faudrait au moins 3 ou 4 volumes ?... (oui, je me frotte les mains à l'idée d'une grande suite !). Donc je vais devoir être patiente ! Je mentirais si je disais que je n'ai pas envie de lire tout de suite la suite, mais pour un si beau voyage je suis prête a attendre ! Merci pour cette perle ! "

Un concours et tout

25 janv. 2014

Bonjour à tous !


Je sors péniblement de la longue apathie nécessaire à la digestion de ce que j'ai mangé pendant les fêtes, pour vous faire découvrir ce splendide concours : http://www.vampires-sorcieres.fr/news-v-s-awards-2013-part-1-602.html où je vous encourage à voter pour Damien, si vous avez aimé Damien OU si vous souhaitez connaître son petit-déjeuner préféré. Car oui, si on arrive premier (HAHAHA) je vous livre cette information de haute qualité.

Bien sûr, nous savons d'ores et déjà que ça n'arrivera pas (je n'ai pas assez d'amis. Ça m'apprendra à n'avoir pas été assez sociale toutes ces années). MAIS on sera déjà contents d'être dans la liste, car ça veut dire que des gens ont pensé que ce livre y avait sa place, et ça, c'est choupi tout plein, merci les gens. Un p'tit chocolat ?

N'oubliez pas de ne voter qu'une fois, ça simplifiera le travail des personnes qui ont gentiment lancé le concours :)