Prochainement sur vos écrans peut-être j'espère je prie j'ai offert un coussin en poils de shiba au Bouddha

16 sept. 2014

Hej, encore des nouvelles ! C'est fou ça !

Alors, tandis que je fermente dans mon canapé, qu'un カステラ / kasutera (dont le goût ne sera pas fidèle à ma mémoire, je le sais) cuit au four, et que mon dos liquéfié se mêle à un gros coussin moite, je me disais : il faut que je leur dise sur quoi je travaille m'amuse en ce moment, on ne sait jamais, des fois que ça les intéresse.

Aussi, voilà :
Cette image n'a presque rien à voir

- Je bosse actuellement sur un projet de webcomic (ça fait quelques posts que je place stratégiquement ce mot). Je ne ferai pas le dessin hein, je ne suis pas cruelle. C'est Orpheelin qui s'y colle. Pour le "de quoi ça parle" eh bien c'est l'histoire d'une pauvre hère, dijonnaise de son état, qui se retrouve (sans comprendre) projetée dans un étrange univers : le Japon des shôjos. Oui, voilà, j'ai concocté ça sans renifler de la colle à bois, naturellement, un beau jour.
Mais si le projet longtemps est resté à l'état de "haha ouais ça ce serait rigolo..." dans ma tête, il semble qu'il prendra forme pour de vrai, un jour. Ouais. Comme ça là. Je sais pas, c'est pas sûr-sûr (tout peut arriver) mais je bosse quand même dessus en ce moment. Il y a des scènes avec des escaliers, des scènes avec des lunettes, des scènes avec des donuts qui font peur, enfin bref, tous les classiques.


- J'exhume un p'tit conte écrit y'a fiou-la-la pour un projet de livre illustré pour une Japan expo prochaine ( et que dedans y'a les illustrations dela talentueuse Mariposa-Nocturna ):



- J'avance doucettement un roman-feuilleton steampunk (une équipe d'enquêteurs sous doués qui travaillent sur le paranormal). C'est pas pour ma meilleure amie que je l'écris celui-là, c'est pour Elyra à la base (dans l'idée, après elle n'est pas obligée de le lire) donc autant dire que c'est quelqu'un de radicalement différent, et si je me retiens difficilement de mettre de l'ironie elle est plus discrète, et l'héroïne est jolie-gentille-choupette, et le héros gentil-joli-choupet, enfin bref : j'ai fait des efforts pour que ça soit pas caca, même le texte des fois est joli-gentil-choupet.
"Ne suis-je pas joli, gentil et choupet ?"

Voilà, c'était les news, bonne fête de la lune à tout le monde, si vous avez la chance d'avoir des yue bing ou des dangos sous la main, profitez-en pendant que je me rabats sur mon gâteau raté maison.

Ce blog commence de plus en plus à ressembler à un vrai blog, bientôt je posterai sans doute des photos de shiba dessus.

Edit : en ce moment je n'ai pas de tablette ni de stylet alors je ne mets plus de poulpe ou quoi, mais parce que c'était trop triste, j'ai rajouté des images et des infos utiles et des gens et tout.

Le mystère de la dédicace du Gibert Joseph du Ve

4 sept. 2014



Bon, ça ressemble au titre d'un roman policier mais ce n'est pas du tout le cas. 

Figurez-vous qu'il y a de ça... mhmm... bah, un bout de temps, je décidais d'aller me balader innocemment dans le Gibert Joseph du Ve (vous avez au rayon littérature un vendeur qui a des super t-shirt, genre un peu comme ceux de Mathieu Guibé, mais bref). Pom-pom-pom...
Voyant mon bouquin dans un coin, petite galopinette que je suis, le regard rusé du fourbe auteur enclenché, niant les perfides caméras de surveillance, j'ai rapidos griffonné une dédicace à la con sur un bout de papier que j'ai ensuite glissé, tout aussi sournoisement, dans l'exemplaire. 

Mon méfait accompli, je me suis éloignée, les mains dans le dos, feignant de m'intéresser à un exemplaire des Aphorismes de Zürai, appliquant ainsi consciencieusement les célèbres conseils de drague pour lever de l'étudiante en Lettres (nombreuses d'une manière générale, et plus particulièrement chez Gibert), avant de me rappeler que je n'avais aucune raison logique de faire ça. L'influence pernicieuse des médias sans doute.

Je n'ai pas souvent l'occasion d'aller chez Gibert, en général je vais plutôt chez StarPlayer, Apoum Bapoum et pis s'il fait très chaud je vais aussi chercher une glace, et voilà. Depuis, reprenant cette routine, je ne sais donc pas ce qu'est devenue la dédicace. Je doute que les employés de chez Gibert s'amusent à feuilleter les livres pour retirer des p'tits mots aussi chibi kawai mais bon... le mystère reste entier.

Si jamais vous en avez des nouvelles.. ;)

EDIT : Hey ! La dédicace a bien échoué à une lectrice qui a acheté le livre !! Trop chouette !! C'est grâce à Elyra que j'ai découvert la nouvelle, c'est "une page s'ouvre" qui est tombée dessus : https://www.facebook.com/unepagesouvre/photos/a.1480758878833912.1073741828.1477726855803781/1494106304165836/?type=1&theater